Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
par Trésor Kalonji

Revenge Porn en RDC : état des lieux et méthodes de protection

8 Octobre 2018 , Rédigé par tresorkalonji.over-blog.com Publié dans #RDC, #revenge porn, #sextape, #mutakalisation, #internet

l'Affaire Papy Mboma_RDC

C’est ce qui l’est convenu d’appeler le buzz de la semaine. Sur les réseaux, une sextape de 6 minutes a enflammé la toile le jeudi 4 octobre. Elle met en scène un célèbre présentateur télé et une femme non autrement identifiée. La portée médiatique aura été sans pareil : plus de 3000 commentaires, plus de 19 heures de vidéo enregistrées par les internautes sur Facebook et Youtube. Un séisme qui a même réussi à éclipser le prix Nobel de la paix obtenu par le Dr. Denis Mukwege et la polémique concernant Koffi Olomide et le processus électoral, qui ont été relégués.
 

Recrudescence du phénomène
Les sextape diffusées en ligne sans le consentement de la ou des personnes figurant sur les images sont appelées Revenge Porn. Elles ont commencé à défrayer la chronique en 2008, date de l’apparition d’une vidéo dite UPC en référence à l’Université protestante au Congo dont seraient issus les personnes présentes dans la vidéo. 

Puis, le phénomène s’est amplifié, devenant une mode notamment chez les jeunes qui, avec les fonctionnalités des smartphones, immortalisaient leurs ébats amoureux. La deuxième sextape la plus médiatisée sera celle d’un Chef de travaux et employé d’un organisme officiel, qui utilisait la webcam de son ordinateur pour se filmer avec des étudiantes qui passaient le voir dans son lieu de service. Puis, d’autres catégories sociales seront affectées par ce phénomène notamment avec l’activiste des droits de l’homme Soraya Aziz, le vice-ministre des PTT qui, ironie de l’histoire avait supervisé un colloque sur la cybercriminalité à Kinshasa où, cet aspect avait été évoqué et bien d’autres.
 

Le dépôt
Le problème à court terme pourrait se limiter à la gêne qu’occasionne ce type d’images lorsqu’elle est partagée et commentée en ligne. Mais la plus grande gêne repose sur sa conservation sur des sites pornographique. 

Sextape congolaise

Sur l’un d’eux, une centaine de vidéo (sextape enregistrée par des amateurs) s’y retrouvent et sont visionnées à longueur de journée. Ce qui à la longue, constitue un risque permanent pour les personnes impliquées dans ces images dans le temps.

Réfléchissez avant de…
Le réflexe de nombreuses personnes, jeunes et vieux, tend à banaliser certaines choses qui touchent trop souvent à l’intimité. Même si, certaines personnes avancent le fait que des images érotiques peuvent être prises pour un usage privé ou personnel, les risques liés à la préservation des données personnelles (dans les téléphones très souvent sujet au vol) est grand. 

De plus, il est déconseillé d’envoyer de telles images à quelqu’un d’autre (quel que soit le degré de confiance et d’intimité que vous avez avec cette personne) car, si le destinataire peut être intègre, il peut se faire voler son téléphone, son ordinateur ou se faire pirater et ses données incluant sont susceptibles de finir entre de mauvaises mains. 

Des maîtres-chanteurs, des ex copines ou copains, des amants déçus figurent en grande partie dans la liste de ceux et celles qui recourent à cette pratique. Alors si vous vous mettez avec quelqu’un dont vous n’êtes pas sûr que vous ferez longtemps du chemin ensemble, ne vous filmez pas dans des postures embarrassantes.

DMCA 243
Le Digital Millenium Copyright Act est une loi américaine qui protège les informations sous copyright sur Internet et autorise les consommateurs de demander au propriétaire d’un site, de retirer un contenu posté sans leur autorisation. 

Un Congolais peut ainsi, adresser une requête DMCA pour voir du contenu produit par lui mais diffusé sans son accord, retiré d’un prestataire de service basé aux USA (site web, forum, etc.). Une identification à réaliser avec minutie par la victime à travers des avocats ou des cabinet de gestion de la réputation électronique. 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article