Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
par Trésor Kalonji

La RDC envoie ses meilleurs joueurs en Coupe Africaine des jeux vidéo

10 Décembre 2020 , Rédigé par TDK Publié dans #e-sport

La deuxième édition de l’African E-sport championship se tiendra du 25 au 30 janvier 2021. Dans plusieurs pays, des éliminatoires ont permis de désigner les représentants nationaux devant prendre part à cette édition avec trois jeux phares : FIFA 21 ; Tekken 7 et PUBG. League of Legends ayant été retiré faute de candidats.

Absents lors de la première édition, les Congolais auront la possibilité de tester leurs capacités pour cette édition, grâce au concours de la Fédération Congolaise de sport électronique (FECOSE) qui a organisé les qualifications nationales. 

Localisé à Kinshasa suite aux contraintes relatives au Coronavirus, il aura fallu deux jours et 12 heures de confrontations pour désigner les trois meilleurs sur chaque jeu, sauf PUBG, où 8 équipes prendront part au tournoi continental.

Un challenge technique
Avec une centaine d’inscrits, le défi logistique était d’arriver à organiser des rencontres sans trop de monde pour éviter les risques de contamination. 

C’est sans grands efforts que les têtes d’affiches se sont démarquées lors de la première journée le 5 décembre.

Le dernier carré, notamment sur FIFA, n’a pas révélé de grosses surprises. Youri Kaulo dit Boïka, vainqueur de deux tournois majeurs à Kinshasa en 2019, finira à la deuxième place devant son challenger de toujours Yvon Lohala dit El Matador.

Gagnants de l'Africa E-sport championship en RDC FIFA 21


Du côté Tekken, on a assité à une superbe démonstration et à la découverte de nombreux talents.

Africa E-Sport championship RDC Tekken


Des joueurs satisfaits
Ces éliminatoires permettront ainsi à des Congolais de jouer à une compétition internationale, la deuxième du genre après la participation d’Enock Mayamba, double tenant du titre sur Pro Evolution Soccer de l’Orange E-Sport Experience et qui avait fini quart de finaliste en Egypte en 2019. 

Enock Mayamba. Champion du Congo sur Pro Evolution Soccer
Enock Mayamba. Champion du Congo sur Pro Evolution Soccer

Présent lors de ces éliminatoires, il a salué le début du désenclavement des gamers congolais qui ont maintenant la possibilité de jauger leur niveau à l’international et ainsi bénéficier des avantages financiers que procurent l’e-sport.

Même son de cloche du côté de Boïka qui plaide pour plus de tournois et une reconnaissance officielle de cette discipline, afin de permettre aux gamers qui le souhaitent d’en faire leur métier et d’en vivre comme c’est le cas ailleurs.

Une audience connectée
La professionnalisation de l’e-sport en RDC remet en question les fondements du jeu vidéo dans l’opinion publique. Le but de la FECOSE étant d’en faire plus qu’un divertissement ; un métier rémunéré et une opportunité d’affaires pour les entrepreneurs désireux de développer ce secteur d’activité comme les salles de jeux, mais également les studios congolais de développement de jeux vidéo. 

Le fait que cette discipline fasse appel à une audience connectée notamment via les réseaux sociaux dédiés comme Twitch, ou les possibilités étendues sur d’autres plateformes comme Facebook Gaming et Youtube, donne au sport électronique le potentiel d’être à la fois un indicateur pour la croissance de la connectivité chez les jeunes réduisant de ce fait la fracture numérique, mais aussi, un facteur de croissance économique par la richesse créée et son incidence sur le produit intérieur brut du pays.

Revoyez le live de l'événement ici

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article