Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
par Trésor Kalonji

Coupe des Nations eFIFA 2019: la France au sommet, l'Afrique au bas du tableau

15 Avril 2019 , Rédigé par TDK Publié dans #Afrique, #e-sport

Pour la première édition du trophée FIFA eNations Cup à Londres, l’Afrique du Sud, seule représentante du continent comme à l’eWorld Cup en 2018 fait piètre figure. 
 

On croyait les enseignements tirés et les leçons apprises. A l’inexpérience des grandes compétitions et au coût élevé de la connexion pour justifier la déroute des Bafana Bafana à Amsterdam il y’a neuf mois, l’aventure anglaise n’a rassuré personne.


Le naufrage hollandais
Il y’a de ces matchs qui peuvent vous pousser à bout. Beaucoup espéraient que les Bafana allaient mieux faire pour faire oublier la déroute d’Amsterdam en 2018. A l’époque, Kurt (Kayo13) faisait déjà pleuvoir les buts dans ses filets en encaissant 30 buts en quatre matchs pour n'en marquer que sept. 

La meilleure prestation africaine vint de Julian Bianchi, qui a eu le doigté pour descendre le double champion du monde Hashtag Agge (actuellement 20è joueur mondial) lors d’un mémorable 9 à 5. Sa défaite face au brésilien Abrucio faisant suite à une erreur de positionnement de son gardien, l’avait conduit vers des prolongations qu’il perdra. 
 

Les joueurs sud-africains : Shiaan Rugbeer et Azy Ryan eFIFA Nations Cup 2019
Les joueurs sud-africains : Shiaan Rugbeer (à gauche) et Azy Ryan (à droite)

Shiaan Rugbeer alias Shiaan 1201 avait déjà représenté l’Afrique du Sud sur X-Box l’an passé à Amsterdam avec un palmarès d'une victoire et quatre défaites. 

A Londres, il fait équipe avec Azy Ryan en remplacement de Thabo Moloi qui a écopé d’une sanction disciplinaire de la FIFA pour n’avoir pas rempli certains critères d’admission à la compétition. 

Moloi, qui s’était déjà imposé comme le meilleur joueur sud-africain sur Playstation après avoir supplanté des centaines autres compétiteurs aux éliminatoires du VS Gaming de Johannesbourg en 2018, n’avait pas pu déjà faire le déplacement l’an passé pour le eWorld Cup, faute de passeport (il n’avait pas pu faire les démarches à temps). 

Moloi sur la gauche à la signature de son contrat avec la Team Goliath Gaming

Un signe indien pour un garçon dont on dit beaucoup de bien, mais dont personne n’a su apprécier le niveau de jeu au haut niveau.
 

La FIFA eNations Cup se déroule suivant un format de 4 groupes composés de cinq équipes s’affrontant sur douze matchs. Chaque équipe étant composée d’un joueur pour Playstation et l’autre pour X-Box. Contre chaque pays, chaque joueur joue une rencontre individuelle sur une console et la troisième rencontre se joue en duo. 
 

Shiaan et Rayan avaient déjà mal annoncé les couleurs lors de leur entretien d’avant match contre la France. Les deux sont des joueurs beaucoup plus aguerris sur X-Box. La disqualification de Moloi a donc été un coup de massue. La suite fut cinglante. Douze matchs joués pour 3 nuls et neuf défaites.

Les sud africains après leur dernier match de la compétition FIFA eNations Cup 2019

L’Afrique du Sud finit avec 33 buts encaissés, en faisant la plus mauvaise défense de la compétition devant les Chinois (30 buts encaissés) et la plus mauvaise attaque (6 buts marqués). 
 

Un groupe aguerri
Avec l’Angleterre, la Finlande, la France et l’Arabie Saoudite, les Bafana Bafana faisaient figure d’outsiders. Avec Mosaad Aldossary, deuxième meilleur joueur au monde sur Xbox et tenant du titre de la Fifa eWorld Cup 2018 chez les Saoudiens. 

L'équipe de France de eFoot lors de son stage d'entraînement à Clairefontaine

Côté français, on compte Maestro (Corentin Thuillier), battu il y’a à peine une semaine par Mosaad au FUT Champion’s Cup où il a tout de même dominé tout le monde sur Playstation. Un résultat qui fait de lui, le sixième meilleur joueur du monde. Il a comme coéquipier Lucas « Daxe » Cuillerier, sociétaire du Paris Saint-Germain et sixième mondial au classement sur X-Box. Côté anglais, la fiche est encore plus impressionnante avec F2Tekkz and FUTWIZTom, des férus des compétitions. 
 

Encore du chemin
La France remporte cette première édition de la eFIFA Cup of Nations 2019. Ils obtiennent 1500 points pour mieux se positionner au classement des joueurs dans le FIFA Global Series et 40.000 $.

Pour nous africains, après les regrets, place de nouveau au bilan. Six autres compétitions majeures attendent les Bafana Bafana et d'éventuelles autres équipes africaines sur la route des play-offs pour les Global Series 2019. 

Certaines nations se basent sur le classement des joueurs du FIFA 19 Global Series pour désigner leurs représentants, alors que d'autres, organisent des tournois éliminatoires à cet effet.

Pour les joueurs d'autres pays africains qui le peuvent, glaner des points lors des six autres différentes compétitions de cette saison, leur permettra de se positionner dans le classement mondial et avoir une chance d'être choisi.  

On espère que cette fois, Moloi (s'il se qualifie) sera de la partie. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article