Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
par Trésor Kalonji

Si les réseaux sociaux étaient des quartiers de Kinshasa...

27 Mars 2019 , Rédigé par TDK Publié dans #Afrique, #RDC, #Esprit Kinois, #Kinoiserie, #réseaux sociaux

Plusieurs habitants de Kinshasa estiment que le téléphone procure un statut social à son détenteur. Ce n’est pas n’importe qui peut s’offrir un I-phone X ou un Samsung 10, bien que la réalité a maintes fois démontré que ce ne sont pas forcément uniquement les personnes fortunées qui casquent pour obtenir ces produits de luxe. 

Avec l’avènement d’Internet et son adoption en masse, les attributs sociaux ont évolué et sont désormais jaugés en fonction du ou de la plateforme que l’on fréquente en ligne. En faisant une analogie avec des quartiers et communes de Kinshasa, j’en ai dégagé quelques théories.

Instagram c’est Bandal
 

Instagram est un réseau qui valorise l’image et l’apparence. Ceux qui adorent les selfies de façon générale y trouvent donc un excellent créneau. A Kinshasa, je pense que c’est la commune de Bandalungwa qui colle parfaitement à la philosophie des utilisateurs d’Instagram. Ce sont les internautes les plus stylés.

Facebook : ce sont les coins chauds
Réseau très populaire, Facebook est la représentation de ces personnes qui connaissent tout le monde et/ou que tout le monde veut connaître. C’est sont aussi des lieux où la vie privée n’en est pas une et où tout le monde cherche à savoir ce que vous faites dans la vie, ce que vous avez mangé le matin, avec qui vous sortez, combien vous gagnez ou pourquoi vous tenez tant à votre intimité. Il symbolise aussi les lieux où il y’a de l’ambiance et du plaisir. Vous avez déjà une idée des quartiers et communes qui possèdent ces caractéristiques. 

WhatsApp
Jugeant sur la base de mon expérience personnelle, WhatsApp représente tout ce qui est potin et fakenews. Quartier général de la rumeur par excellence en RDC, cela ne l’empêche pas d’être au centre des débats et de discussions sur plusieurs thèmes. Avec l'arrivée de WhatsApp Business, le Zando numérique pourrait ressembler à autre chose qu'à une radio-trottoir.

Twitter
Ce réseau avait tout pour former l’élite congolaise en ligne. Car dès le départ, ce sont les politiciens qui seront les premiers à s’y inscrire. Suivront ensuite les têtes couronnées du show-business et des intellectuels, qui en feront un réseau à part, presque hors de portée du premier venu. Mais c'est la politique qui va faire empirer les choses. 

La diaspora et les mouvements citoyens, assiégeront rapidement le réseau qui a la particularité de taguer les puissants de ce monde, les organismes internationaux et différents faiseurs d’opinions. 

La Twittosphère s’est très vite retrouvée submergée. Caractéristique du select quartier de Macampagne où l’élite et l’intelligentsia résident, Twitter a fini par attirer d’autres catégories de personnes à la moralité douteuse, laissant place à une vulgarité sans commune mesure avec la respectabilité qu’elle représentait à ses débuts dans la webosphère congolaise. 
 

Youtube c’est Château-Rouge
Le célèbre quartier de Paris où se mêlent différentes diasporas de divers horizons est le reflet de Youtube, très prisé par la diaspora congolaise à défaut de la majorité des Congolais vivant au pays pour qui, le coût élevé de la connexion à Internet a créé une sainte horreur des vidéos et du streaming. 

C’est donc sans grande surprise que les premiers youtubeurs Congolais aient été des opposants au régime, avant de s’étendre à des entrepreneurs, profitant de la monétisation des vidéos pour se lancer dans la chasse aux "vues". 

Une ruée vers les « clics » qui a emmené de nombreux aventuriers et bourlingueurs. Pseudo-journalistes, chroniqueurs auto-proclamés ou exilés politiques l’ont transformé en bric à brac. Le « LUNDA » numérique congolais souffre d’une petite crise de crédibilité. 


Linkedin
C’est l’ultime refuge de l’élite. Les entrepreneurs et hommes d’affaires y auraient trouvé leurs havres de paix, à l’abri des rumeurs, des messages du style URGENT/ATTENTION/Transféré ou LU POUR VOUS. On y rencontre des personnes respectables et d’un certain standing.

Une amie me confiait comment en à peine quelques semaines, elle avait reçu une proposition d’emploi en fonction du sérieux de son profil. Une autre connaissance me dira que c’est également là, qu’il a conclu son premier marché de consultance à l’international. C'est sans hésitation que je dirai que Linkedin c’est la GOMBE du numérique. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Congo hacking 29/03/2019 20:08

Alors Matonge ce?