Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
par Trésor Kalonji

L'industrie du jeu vidéo en RDC : des premiers gamers pionniers jusqu'aux concepteurs

23 Novembre 2018 , Rédigé par tresorkalonji.over-blog.com Publié dans #Afrique, #RDC, #jeux vidéo

Le monde célèbre aujourd’hui la journée mondiale du jeu vidéo. Un loisir qui a conquis sa place en se faisant reconnaître comme un art (sous certaines de ses facettes). Sa pratique est très répandue dans le monde.

L’entrée des jeux vidéo en RDC
La première génération de gamers congolais se dessinera au début des années 90. A cette époque, les meilleurs joueurs, à la fois habiles et à la pointe de la nouveauté, se concentrent dans les quartiers de Macampagne et dans la commune de la Gombe à Kinshasa. 

Un joueur en particulier se démarquera des autres. Connu sous le pseudo de « Chirac », car, coïncidant avec les élections présidentielles françaises de 1995 qui avaient vu Jacques Chirac être élu président. Son influence fut-elle, que le mot jouer a été remplacé par « chirer » dérivant de Chirac. 

Dans la deuxième moitié des années 90 commencent à apparaître les salles de jeux. La première d’entre elle a vu le jour dans la commune de Lingwala en 1997. Les jeux vidéo quittent les quartiers aisés et s’installent désormais à la cité. Les consoles NES inondent le marché. Une omniprésence tellement prononcée que dans le vocabulaire kinois, NINTENDO et jeux vidéo étaient devenus des synonymes. 

Lorsque la Playstation entra sur le marché, la popularité du football avec des titres comme Winning Eleven, FIFA ou Pro Evolution Soccer, ont de nouveau influencé le vocabulaire, faisant du mot Play, le nouveau terme pour désigner les jeux vidéo, alors que l’appellation de Nintendo était plus utilisée par les non-initiés.
Les jeux vidéo congolais. 

Si les Gamers ont commencé à devenir plus nombreux, la vocation pour créer des jeux à elle aussi commencer à naître. Bien que l’idée circulait, peu avaient réussi à franchir le pas et assimiler les compétences nécessaires pour y parvenir. 

Unité Zamba
 

En 2006, moi et quelques potes qui jouions sur PC, avions eu l’idée de concrétiser ce rêve. Les studios DIGITS, premier consacré aux jeux vidéo ont ainsi vu le jour dans la commune de Matete à Kinshasa. Le premier projet, UNITE ZAMBA, était un jeu de stratégie destiné à créer un lien de confiance entre l’armée congolaise et la population après la réunification du pays. 

Simulant des troupes congolaises dans des opérations de maintien de la paix et fait en Lingala, Unité Zamba a été le premier jeu vidéo créé en RDC par des Congolais en 2007. Un deuxième jeu, Afropol, sortira en 2014 et sera présenté au public lors de la première semaine de la science et de la technologie en RDC

Afropol - Jeux vidéo congolais
Afropol - Jeu vidéo congolais (RDC)

 

TPM Super Fan
 

TP Mazembe Super fan - Jeu vidéo congolais (RDC)

Une deuxième initiative naîtra d’un autre gamer, Jean Paul Hingase qui créera un jeu sur mobile à la gloire du Tout Puissant Mazembe dont il est fan en 2009. Mais des problèmes de propriété intellectuelles le contraindront à abandonner le développement du jeu. 

En 2010, à l’heure où le phénomène de banditisme urbain (Kukuna) prenait de l’ampleur à Kinshasa, il a l’idée de créer un jeu de combat dans lequel un super-héros (Werrason) affronte des Kulunas dans les quartiers chauds de Kinshasa. 

Quelques années plus tard, il créé les studios Negro revolutio et met au point un logiciel de création de jeu vidéo baptisé Kusakana. 

Logiciel de création de jeux vidéo - RDC
interface du logiciel de création de jeu vidéo Kusakana - RDC

 

Cha Cha 243
Une start-up spécialisée de développement logiciel nommé Overlook fondée par Bosco Basabana, a l’idée de développer un jeu pour commémorer le 54è anniversaire de l’indépendance de la RDC. Il sera présenté lors du GDG (Google Developer's Group) à Kinshasa en 2014.

Indépendance ChaCha 243 - jeu vidéo RDC

Baptisé ChaCha 243, le jeu mobile retrace chronologiquement l’histoire de la RDC depuis l’indépendance jusqu’en 2014.  

 

Memo Scoutingo
Jacques Abedi crée des jeux de plateaux depuis des années. Installé en Belgique, il remporte le prix européen EPA en 1999 pour un jeu éducatif. 

Memo Scoutingo - Jeu vidéo congolais en ligne

En 2015 il rentre au Congo pour créer Memoscoutingo, un jeu consacré au scoutisme. Le jeu sera adopté par la fédération congolaise de scoutisme qui le présentera, à la 23è rencontre internationale des scouts au Japon. 

Un tournant décisif, qui fera basculer le projet en le faisant quitter de sa version physique (de plateau) à un jeu en ligne. La version de démonstration est disponible sur ce lien.  

 

Kuluna Game
Congolais étudiant en arts visuels installé en Suisse, Jean François Ramazani imagine un concept de jeu d’aventure qu’il baptisera Kuluna Games. 

Kuluna Games - Jeu vidéo RDC

Conçu pour Android et iOSs, le jeu ne sera pourtant pas diffusé comme initialement prévu.


Mangura
Dérivé d’un jeu traditionnel appelé Awalé, dont l’origine serait l’île d’Idjwi dans le Sud Kivu, le jeu Mangura a été créé par Blaise CIZA, un jeune étudiant de Goma qui voulait montrer autre chose de sa province que l’insécurité et les exactions qui constituent la une des médias lorsqu’on parle du Kivu. 

Mangura - Jeu vidéo congolais - RDC

Le but du jeu est de s’emparer du maximum de graines pour gagner la partie. 


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article