Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
par Trésor Kalonji

Community managers Vs infographistes : qui absorbera l'autre ?

21 Septembre 2018 , Rédigé par tresorkalonji.over-blog.com Publié dans #RDC, #digital, #réseaux sociaux, #community management, #infographie, #design

A mesure que l’écosystème digital se développe à grande vitesse, les métiers qui s’y articulent commencent à se faire une place dans le monde de l’emploi en RDC. Difficile de prédire une telle évolution il y a encore cinq ans. Bien que les sites web avaient déjà été largement adoptés par les entreprises, les réseaux sociaux commençaient eux, leur percée dans la société.                                                                                             

Du webmaster au CM                                                                                                                Indispensables pour la conception et la maintenance d’un site web, les webmasters dont les interventions en termes de mise à jour de contenu étaient ponctuelles, ont peu à peu commençaient à s’effacer. Pour les organisations souhaitant un contenu dynamique et régulier, les réseaux sociaux étaient devenus les meilleurs endroits pour faire du Branding de masse, notamment auprès d’un jeune public technophile et enthousiaste. 

La nécessité de disposer d’une personne outillée et formée pour garder un œil au sein de ces nouveaux espaces au contenu évoluant au jour le jour a ouvert la voie à la recherche de community managers (CM)

Parcours

Les toutes premières pages professionnelles à Kinshasa sont d’abord gérées par des personnes possédant un cursus dans la communication. La rédaction en langue française étant l’exigence la plus sollicitée à l’époque. Les premiers CM ne faisaient que recopier ce que les départements de comm avaient déjà réalisé. 

Puis, d’autres pré-requis s'ajoutèrent allant de la création de contenus à la modération. Des freelances ont commencé à se former et à conquérir le marché. Les grandes agences de communication ont tour à tour recruté et formé du personnel. Le profilage de la profession commençait peu à peu à prendre forme. Des précurseurs comme Tigo traceront la voie à cette révolution digitale.
 

La polémique                                                                                  Le community manager est le métier où l’offre de service qualifié est encore inférieure à la demande des entreprises et des organisations. De grosses boites kinoises multiplient les offres allant même à exiger des compétences supplémentaires. Sur le Net, des offres d’emploi pour community managers exigeant que ceux-ci possèdent une maîtrise de l’infographie ont suscité de nombreuses réactions. 

Pour certains, les entreprises qui sont dans le besoin, plombent le secteur en exigeant des personnes surqualifiées, alors que pour d’autres, il s’agit plutôt de l’évolution inexorable à laquelle doit tendre ce métier.
 

Cédrick Lenghu
Social Media manager adjoint chez Trace Congo, il embrasse l’idée d’une pluridisciplinarité du métier. Un bon CM doit, au-delà de ses capacités à rédiger et créer du contenu, être en mesure de manipuler des visuels en usant des mêmes outils que les designers. « Les outils de création visuels comme Adobe ont déjà développé des solutions sur-mesure pour permettre aux CM d’utiliser leurs produits pour produire du contenu adapté pour le web ». Les CM de demain doivent être capables de maîtriser les outils de traitement images & vidéo.
 

Sarah Ozolins
Communtiy & content manager au Golfe de St Tropez en France a une analyse beaucoup plus nuancée. Reconnaissant que les CM se devraient de disposer d’une sensibilité artistique à même de leur permettre d’user de l’infographie pour mieux mettre en valeur visuellement les contenus qu’ils proposent. 

Cependant, elle relativise la tendance voulant faire des CM des spécialistes de l’infographie, bien qu’elle reconnaisse que ces derniers devraient posséder de bonnes bases en la matière.

Les infographistes menacés ?                                                                           

Tout cela remet sur la scène l’avenir des infographistes sur les réseaux sociaux. La tendance des entreprises à vouloir chercher des personnes possédant cette compétence risque d’avoir une incidence sur les rémunérations regrette l'un d'eux, comparant cette situation à la dévalorisation du métier de webmaster dont les honoraires ont été fortement réduits ces cinq dernières années. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KAKEL MBUMB 21/09/2018 18:12

Bel article très instructif. Merci à l'auteur