Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
par Trésor Kalonji

Le Congo vu dans le 7è art en Occident

18 Août 2018 , Rédigé par tresorkalonji.over-blog.com Publié dans #RDC, #Cinéma

L’évocation du Congo dans les médias occidentaux rime souvent avec anarchie, pillages, viols et instabilité. Si les médias et sites d’informations donnent une image édulcorée de la RDC, le cinéma n’est pas en reste et contribue lui aussi à sa manière, à renvoyer une image plus ou moins bonne du 2è plus grand pays d’Afrique. Revenons sur ces œuvres du 7è art où le Congo a été cité.. Cette liste n’est pas exhaustive.

1. Sniper Reloaded

 

Réalisé par Claudio Fäh, le film, le quatrième de la saga, met en scène Thomas Beckett (Tom Berenger) qui reprend le flambeau de son père ancien tireur d'élite. Alors qu'il travaillait avec les forces de l'ONU en République démocratique du Congo, Beckett reçoit l'ordre de secourir un agriculteur européen, Jean van Brunt au milieu d'une zone hostile quadrillée par des rebelles.

Quand lui et ses hommes arrivent à la ferme, un mystérieux tireur leur tend une embuscade, blessant Beckett et tuant tout le monde. Commence alors pour lui, une mission personnelle pour venger la mort des membres de son équipe.

2. Gunman

Réalisé par Pierre Morel, le film sorti en 2015 met en scène d’ex membre des forces spéciales chargés d’assassiner le ministre congolais des mines qui s’opposait à un contrat avec une puissante firme occidentale. Le ministre sera abattu dans son véhicule sur le Boulevard du 30 juin à Kinshasa par un sniper, James Terrier.

3. La légende de Tarzan 

 

Réalisé par David Yates et sorti en 2016, il retrace l’histoire de Tarzan, rentré en Angleterre et anobli par la Couronne, portant désormais le titre de comte de Greystoke. L’ancien Roi de la Jungle du Congo est sollicité par son pays pour une mission dans la propriété privée du Roi Léopold II (Etat indépendant du Congo). Un plongeon dans le Congo précolonial.

4. Rebelle

 

Sorti en 2012 et réalisé par Kim Nguyen, le film commence dans un petit village isolé du Congo où une jeune fille appelée Komona vit avec ses parents, jusqu'au jour où les rebelles arrivent, pillent le village, la capturent et l'obligent à commettre l'irréparable: tuer ses parents. Komona a quatorze ans, est enceinte et décide de raconter son histoire à cet enfant qu'elle n'a pas voulu dans son ventre. Sa voix entraîne les spectateurs au début de son histoire.


5. L’Associé du diable

Réalisé par Taylor Hackford et diffusé en 1997. Mettant en scène de grands noms comme Keanu Reeves et Al Pacino, le film se focalise sur un mystérieux cabinet d’avocats où se déroulent des phénomènes paranormaux (pour ne pas dire diaboliques). Jeune avocat fraîchement recruté, Kevin Lomax apprend que ses employeurs sont très actifs dans des opérations de blanchiment et de trafics d’armes et stupéfiants partout dans le monde, notamment à Kinshasa. 

6. Gang de requins
 

Film d’animation américain sorti en 2004, réalisé par Éric Bergeron, Vicky Jenson et Rob Letterman. Oscar, un petit poisson négligé, rêve de gloire. Il profite d'un malentendu lors de la mort d'un requin blessé pour se faire passer pour un caïd et devenir une star dans une cité de poissons dominée par le gang des requins. Lors d’une mise en scène avec Lenny (un requin végétarien) faite pour effrayer d’autres requins et les convaincre de sa puissance, on peut y entendre des poissons éblouis l’encourager en chantant : ALI BOMA YE (Ali tue-le). Un refrain utilisé par le boxeur Mohammed Ali lors de son combat contre Georges Foreman à Kinshasa en 1974

7. Baby Boss
 

Film d’animation de Tom McGrath sortie en 2017. Un complot est ourdi dans le but de déstabiliser l’équilibre de l’amour dans le monde en rapportant l’affection des humains sur les chiens au détriment des bébés. Se sentant menacés, ces derniers envoient un émissaire dans la famille d’employés de la société au cœur de ce complot pour déjouer le plan. Le film commence avec une vue en plongée sur le Congo où Tim Dumbleton, dont les parents travaillent dans ladite compagnie, y joue en faisant l’explorateur. 

8. Congo

 

Réalisé par Frank Marshall et diffusé en 1995. Il met en scène une chasse au Trésor organisée par une société de télécommunication TraviCom qui a eu vent de l'emplacement des mines du Roi Salomon. L’aventure pour retrouver la cité de Zinj se déroulera à l’est du Congo. 

9. Bienvenue au Gondwana

Réalisé par Mamane, célèbre chroniqueur et humoriste de Radio France International, le film est l'aboutissement d'une de ses chroniques radiophoniques dans laquelle, il dépeint la corruption et les dérives totalitaires des régimes africains. Dans le film, sept observateurs sont mandatés par la communauté internationale pour superviser les élections présidentielles dans ce pays où, le dirigeant autocrate bénéficie de l'appui de l'Occident. Si Mamane n'a jamais souhaité répondre clairement aux interrogations sur l'identité exacte du pays africain qu'il dissimule derrière le Gondwana, certains indices dans le film le révèlent. Une insulte comme NIAMA (imbécile en Lingala) et le fait que Betty l'opposante, montre à Julien l'un des observateurs, la capitale d'un autre pays auquel Gondwana City fait face et qui est séparée par un fleuve (qu'elle appelle le pays où tout va bien). Ça ne vous rappelle rien ?

10. ALI

Réalisé par Michael Mann, le film sorti en 2001 retrace la vie du boxeur américain Mohamed Ali, interprété par Will Smith, dans la conquête de son titre de champion du monde à Kinshasa face à George Foreman. Un combat décrit par beaucoup comme l'un des plus grands du 20è siècle. Aujourd'hui encore, beaucoup d'américains de cette époque, connaissent le Zaïre ou du moins la République Démocratique du Congo grâce ce combat.

 


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article